Isabelle Klaus

Isabelle Klaus (CH) est diplômée de l’ESAV (HEAD) en 1998. En 2011, elle est artist-in-residence au Caire (Ville de Genève) et en 2012, son installation/performance « Paraboles » présentée à « La Viennoise » est soutenue par le FMAC.
+...


Elle réside au Caire jusqu’en 2013 où elle co-organise les expositions collectives « Le Caire mon amour ». En 2019, son exposition en duo « Le Caire mon amour » (avec Anne du Boistesselin) est présentée à Halle Nord. Outre ses œuvres personnelles, elle privilégie les projets collaboratifs. Son travail a été présenté à Genève, Berne, Marseille et Le Caire. Que ce soit par l’utilisation de mediums tels que la peinture, la photographie, la vidéo, le ready-made ou l’installation, ses pièces interrogent les stéréotypes féminins, abordent les questions des appartenances culturelles et leurs canons esthétiques, tout en questionnant la fiabilité du regard.
fermer

Site web
    Sweety #domestic 

    2021, série de 4 estampes

    Vernis à ongles, colorFix, papier Arches – 65 x 50 cm chaque

     

    Réalisé au vernis à ongles rose, Sweety est une proposition picturale qui interroge les composants élémentaires de la peinture.

    Chaque empreinte est unique et est réalisée pour elle-même.

    L’espace vierge entre les traces est pensé dans son rapport avec le support. La couleur rose monochrome issue de l’industrie cosmétique utilisée pour cette pièce est un stéréotype de la séduction féminine.

     

    image de mise en situation image de détail
    1000 .- formulaire d'achat

    Siwa 

    2012, triptyque, éd. de 3 + 1 AP

    Tirage numérique sous verre acrylique 4 mm – 26,7 x 40 cm chaque

     

    Ce triptyque photographique forme une série qui se relie formellement tout en suggérant une dimension narrative.

    Les prises de vues ont été réalisées à Siwa (Egypte), région frontière avec la Lybie où des trafics s’opèrent dans le désert. La mise au point est faite sur le premier plan abstrait. A travers la vitre au filtre rose du 4×4 lors d’une tempête de sable, un voile s’interpose entre le sujet principal, les hommes coiffés de leurs keffieh, et l’artiste.

     

    image de mise en situation image de détail
    2400 .- formulaire d'achat

    Habiby

    2013-2020, série de 4 tableaux – Basile, Boris, Nathanaël, Tareq

    Bande cirée, poils, papier Arches, colle, cadre – 43 x 33 cm chaque

     

    Dans l’esprit d’une recherche ethnographique contemporaine, Habiby est le résultat d’un acte performatif: une zone capillaire rectangulaire est prélevée des mollets de quatre hommes au moyen de bandes de cire dépilatoire. 

    Collées sur papier Arches et encadrées, ces huit bandes velues dont l’esthétique nous rappelle la gravure se présentent comme des échantillons type de la pilosité masculine.

     

    image de mise en situation
    1200 .- formulaire d'achat